Contrôle du manganèse et de l’ammoniac dans l’eau potable d'un réservoir municipal

La Ville de Saint-Pie a un système d’eau alimenté par un réservoir d’une superficie de 11,7 acres (4.7 ha) situé au sommet du mont Yamaska.  Ce réservoir a été laissé sans aération jusqu’en 2007, lorsque la décision a été prise d’installer un système complet de Bubble Tubing® avec un diffuseur OctoAir-10 pour aider à contrôler la libération chimique de métaux tels que le manganèse et l’ammoniac dans l’eau potable.  Santé Canada indique « qu’à des concentrations supérieures à 0,15 mg/L, le manganèse tache les éléments de plomberie et les tissus; de plus, en fortes concentrations, il donne mauvais goût aux boissons. Comme le fer, il peut causer des problèmes dans les réseaux de distribution en y favorisant la croissance de micro-organismes ». Les données enregistrées suite à l’aération du réservoir de Saint-Pie montrent une diminution significative dans le niveau de manganèse et de l’ammoniac et que depuis le niveau de manganèse dépasse rarement la limite supérieure suggérée de 0,15 mg/L.

Cette baisse a été rendue possible grâce à la diminution du potentiel redox par l’injection d’oxygène dissous dans la colonne d’eau.  Le manganèse et l’ammoniac sont des indicateurs importants de potentiel redox dans les sédiments car ils deviennent solubles à des potentiels redox inférieurs à ceux des substances telles que le fer et les sulfates. Ces substances ont un potentiel encore plus élevé pour réduire la qualité de l’eau potable et l’intégrité de la plomberie. Des potentiels redox plus élevés sont associés à une eau potable de faible qualité de sorte qu’il était impératif que l’aération soit utilisée pour contrôler la situation.  Typiquement le manganèse émane des sédiments organiques lorsque l’oxygène dissous atteint 0.0 mg/l ce qui est commun dans les lacs fortement stratifés comme les réservoirs d’eau potable.

Au début, en assumant que l’eau froide contient plus d’oxygène, le système d’aération fût éteint. Cependant l’oxygène dissous est revenu à 0.0 mg/l et dès le 18 décembre 2009, le niveau de manganèse dans le réservoir a recommencé à augmenter de façon exponentielle. Le niveau le plus haut de 0,106 mg/L a été atteint le 29 décembre 2009 date à laquelle le système d’aération a été remis en fonction. Dans les 20 heures suivantes le niveau de manganèse est retourné au niveau de base sécuritaire prévenant ainsi les dommages et garantissant la saine qualité de l’eau potable pour les habitants de Saint-Pie.

En conclusion, le système d’aération OctoAir-10 utilisé par Bubble Tubing® et développé par Canadianpond Products réduit considérablement les niveaux de manganèse et d’ammoniac et améliore la qualité de l’eau potable de la Ville de Saint-Pie.  Il s’est avéré aussi très économique et une solution à long terme.  Au fil des ans, une forte couche de sédiments organiques accumulées fût ainsi digérée ou bio-draguée par l’activité biologique bactérienne et un maintien de taux d’oxygène dissous maximum.

Demandez une soumission en ligne

Contactez-nous